BIOT

Carnet3D... Baptiste possédait cette faculté rare et tellement précieuse de parler en glissant des pépites dans chacun des sujets qu'il abordait. Il reprenait le fil de sa pensée très loin de son point de départ. Phénomène étrange, on ne se perdait jamais en chemin.

Baptiste était passé maître dans l'art des raccourcis.

« La Brague est une petite rivière qui coule au pied de Biot. Avant de contourner le village, elle musarde... d'un village l'autre. Sans se hâter. Elle est discrète. Elle se cache. On la cherche au fond d'une combe si étroite que la rumeur du monde ne l'atteint pas. Il faut lui rendre visite dans son écrin de verdure. Elle paresse et cascade, et parfois chante avec le chœur des oiseaux. Vous l'entendrez en prêtant une oreille attentive. »

Avec ces quelques mots qu'il prenait le temps de mettre bout à bout, le vieil homme me parla de sa rivière car, du pays qui l'avait vu naître, il connaissait les tenants et les aboutissants par-delà sa simple vie et l'expérience qu'il s'était forgé.

Sur son conseil, je m'y rendis le matin tôt. Nous étions au printemps. Dimanche encore loin et la rivière pour moi seul. Sur le chemin qui allait m'amener vers elle, j'écartais les franges d'un rideau de vigne vierge. Elle n'avait pas encore mis son vêtement de feuilles. De ses mille bras, elle dessinait un squelette de cordes. De la saison précédente, elle conservait des grappes sèches dont jamais le jus ne connaîtrait le pressoir.

A mon tour, avec quelques mots, je pourrais vous dire combien la balade fut belle, vous entretenir de cette eau vive tantôt paisible, tantôt bruissante quand il lui prend fantaisie de sauter par-dessus les corbeilles des roches éruptives, sans oublier non plus les arbres, les feuillages, les oiseaux à peine effrayés, les fleurs aussi, et le calme si plein de rumeurs dont je n'ai pas la clé. Je pourrais vous décrire un monde que j'inventais à chacun de mes pas, un monde qu'on dit d'avant, où l'homme avance dans le recueillement, un monde avec ses moments d'enthousiasme et de plaisir incontrôlé. Non, je ne dirai rien de tout ça, car chacun est libre de forger sa propre opinion...

  • La Brague
  • Oranges
  • Rue plus basse
  • Chemin St-Julien - Le mas
  • Place aux Arcades
  • Rue des Orfèvres
  • Porche de l'église
  • Le village